private projection
private projection
private projection
projection Agoralumiere
private projection
1
a
.
 
.

Title: White Wave, The (La Vague Blanche)
Director: Mohamed Ali El Mejboud
Producer: Nabil Ayouch
Screenwriter: Mohamed Ali El Mejboud
Dir. of Photography: Areski Ferhat
Sound: Mustapha Moussaoui
Country: Morocco
Duration: 90
Year: 2006


Mostafa Adib, 30, has just finished a prison sentence of five years or drug smuggling. One night on the beach he meets Nasser, who comes from a good family. Nasser asks him for help in getting out a package he found in the water. They discover that it contains dozens of kilograms of cocaine and they decide to sell it. Mostafa contributes with his connections in the drug dealing business, while Nasser puts his car and apartment in the service of the transaction. Eventually they find an interested buyer, but he turns out to be a peril to both men. Based on true events which took place in the summer of 1996 in Casablanca.

Director: Mohamed Ali Bel Majboud
Production: Nabil Ayouch (Ali n' Productions)
Cast: Aissam Bou Ali, Mohamed Qatib, Aliaa Reggab

Scénario/Screenplay: Mohamed Ali El Mejboud ; Images/Camera: Areski Ferhat ; Montage/Editing: Safaa Baraka ; Son/Sound: Mustapha Moussaou ; Musique/Music: Lui Rosa ; Interprètes/Cast: Mohamed Qatib, Aissam Bouali,
Mourad Zaaoui, Aliaa Reggab ; Durée/Length: 150' ; Format: 35 mm - Couleur ; Contact: Ali n'Productions

Mustapha Adib sort de prison après avoir purgé une peine de cinq ans pour trafic de stupéfiants.
Une nuit sur la plage, Nasser, un fils de bonne famille lui demande de l'aider à sortir un ballot de l'eau. Le ballot contient plusieurs dizaines de kilos de cocaïne et ils décident de s'associer pour le revendre.
Mustapha met à contribution ses anciennes relations et Nasser, son appartement et sa voiture. Ce qui se présentait comme simple et sans danger, se révèlera périlleux pour les deux hommes.

Mohamed Ali Bel Majboud
Director of "La vague blanche"

He studied film at L'école supérieur des etudes cinématographiques (2001-2003). He directed short films and wrote and directed television episodes. The White Wave is his feature debut.

Introduit dans la famille de la Film Industry par Yassine Fennane, il a la tête sur les épaules et un grand souci de l'histoire, avec un petit h. “Un bon film, c'est d'abord une bonne histoire à raconter”, vous dira-t-il. Ce qui explique sans doute le choix de son scénario, La Vague Blanche, une idée qu'il garde au chaud depuis les années 90. Vous souvenez-vous de cette cargaison de cocaïne échouée sur les côtes casablancaises ? Lui non plus il ne l'a pas oubliée et voilà qu'il en fait la trame de son premier long-métrage. Pour le reste, Ali avoue que sa caméra sent un peu trop l'influence Scorsese, Kubrick et autre Tarantino, excusez du peu ! “Je sais qu'on nous attend au tournant. Et je sais que mon film sera un enchaînement de clins d'œil à tous les réalisateurs qui m'ont marqué. Mais j'ai l'excuse du premier long” confesse-t-il. Il n'empêche que pour un premier, Ali Mejboud savait exactement ce qu'il voulait et a fini par l'avoir. Le scénario, le casting, quelques moyens… et suffisamment de foi pour croire qu'en douze jours de tournage, il réussira à faire de sa vague blanche un bel objet. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Ali Mejboud - Réalisateur et scénariste
Les 5 courts métrages qu’il a réalisés dont Dollard Around (Montreal), Psycho (Paris) ou Escapade (Marrakech), ont révélés son potentiel artistique et son aptitude à s’adapter à un projet comme la Film Industry. Dans ce cadre, il a réalisé « La vague blanche », son premier long métrage dont il est scénariste.

a
a


 
.
Agoralumiere projection
1
projection Agoralumiere
1
private projection
private projection
private projection
private projection
projection Agoralumiere
private projection